Nos communautés Dans la région de la capitale nationale

Qu'il s'agisse du condo où vous vivrez vos plus grandes ambitions professionnelles, de l'unifamiliale où vous verrez grandir vos enfants ou de la suite où vous vivrez la vie d'hôtel tous les jours, Brigil vous accompagne dans toutes les phases de votre vie, en vous offrant une gamme complète d'habitations. 10 000 ménages logés au cours des 30 dernières années, des deux côtés de la rivière des Outaouais, du centre-ville à la banlieue.

Brigil inaugure sa cage de sauvetage avant-gardiste sur son chantier du 121 Parkdale

8 octobre 2019

Cette cage de sauvetage a été bâtie sur mesure pour Brigil par un ingénieur, après une suggestion du chargé de projet à Parkdale, Bruce Harper. Elle ressemble à une civière de sauvetage utilisée généralement par les services d’urgence tels que les pompiers et paramédics.  Elle est toutefois plus grande et plus haute et peut contenir au moins trois personnes, soit le travailleur blessé et jusqu’à quatre intervenants d’urgence.

 

Le Service des incendies d’Ottawa, qui avait déjà testé le dispositif avant la simulation d’aujourd’hui, a réalisé le sauvetage sans encombre. Les pompiers ont suivi le protocole à la lettre, comme s’il y avait réellement urgence, après un appel simulé au 911. C’était une première pour eux et ils étaient très excités d’avoir la chance de l’essayer.

 

« Le Service des incendies d’Ottawa apprécie ce genre d’opportunité fournie par des contracteurs et des développeurs de pouvoir pratiquer des procédures de sauvetage avancées sur leurs chantiers. L’exercice d’aujourd’hui a permis aux premiers répondants d’interagir avec les travailleurs sur le site pour sensibiliser à la sécurité et rappeler l’importance de posséder des procédures d’urgence bien définies et mises au point », commente le chef de section au Service des incendies d’Ottawa, Jim Andrews.

 

Les pompiers ont été hissés au 28e étage, en embarquant dans la cage, qui a été fixée à la grue grâce à deux séries de câbles pour renforcer la sécurité. Ils ont pris en charge le faux blessé en l’installant dans le panier avec toutes les précautions nécessaires. La cage a été par la suite redescendue au sol en 45 secondes.

 

« Le gros avantage de ce nouveau type de sauvetage dans la région, que nous inaugurons aujourd’hui, est qu’il permet aux secouristes de s’occuper du patient tout de suite, dans la cage. Cela peut sauver une vie, surtout quand on sait que parfois, la santé d’un individu gravement blessé peut se dégrader en quelques secondes », explique le superviseur santé et sécurité chez Brigil, Luc Guilbeault.

 

 

Habituellement, les pompiers et paramédics ne sont pas en mesure de traiter le patient en ayant les deux pieds sur une telle plateforme; soit ils attendent que le blessé soit hissé sur une civière et ramené au sol, soit ils lui prodiguent les premiers soins en étant accroché à une paroi quelconque, à côté de la civière.

 

Bien entendu, indique Cliff Hansen, directeur de chantier à Parkdale, l’opérateur de la grue doit être prêt à réagir dans une telle situation d’urgence, peu importe l’étage à lequel le panier est hissé. Des pratiques sur une base régulière sont donc essentielles pour que tous les acteurs soient formés, précise-t-il, ce qui est le cas pour toutes les interventions d’urgence dans tous les domaines.

 

Luc Guilbeault ajoute que le dispositif sera aussi très utile lors de l’excavation d’un stationnement souterrain, comme c’est le cas dans la majorité des chantiers d’immeubles en hauteur. « Les blessés potentiels seront secourus plus rapidement et pris en charge en toute sécurité, c’est ce qu’il faut retenir de l’initiative de nos collègues de l’équipe de Parkdale. Nous sommes vraiment fiers de ce nouveau dispositif, qui nous donnera une option de plus lorsque le protocole d’urgence est lancé. »

 

« Nous serons capables de déplacer la cage dans nos chantiers en hauteur, ajoute le directeur général chez Brigil, Frédéric Lewis. Et si nous en avons besoin de quelques-unes en même temps, nous nous en procurerons d’autres. La vie et la santé de nos sous-traitants, de nos travailleurs et de notre personnel n’a pas de prix. Une intervention rapide peut certainement être très bénéfique. Nous souhaitons que cette initiative encourage d’autres constructeurs à emboîter le pas pour rendre les chantiers plus accessibles pour les secours. »

Retour vers le haut du site